• Les places ne sont ni échangées ni remboursées.
  • Merci de votre compréhension

Biographies 2023

 

 

Samedi 26 aout 20h30 Espace Guyenne MEUKOW Cognac 16100

L'excellence est au rendez-vous pour poue ce concert d'ouverture du Festuval avec un  duo violon / piano avec :

- Raphaëlle Moreau au violon (Victoire de la Musique) et

- Dimitri Papadopoulos au piano (issu du CNSMDP, Professeur au Conservatoire de Genève).

BIOGRAPHIE de  RAPHAËLLE MOREAU

Nommée violon solo du Gustav Mahler Jugendorchester à l’âge de vingt-et-un ans, Raphaëlle Moreau a collaboré avec Herbert Blomstedt, Jonathan Nott, Vladimir Jurowski et Lorenzo Viotti et a joué entre autres au Musikverein de Vienne, au Concertgebouw d’Amsterdam, à la Elbphilharmonie de Hambourg et à la Felsenreitschule de Salzbourg. Elle est également régulièrement invitée en violon solo au sein de l’orchestre Gulbenkian de Lisbonne, de l’Orchestre Symphonique de Bretagne et de l’Orchestre du Capitole de Toulouse.

Premier Grand Prix du concours Postacchini, elle s’est produite en soliste avec de nombreux orchestres dont l'Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre National de France, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre National de Metz, l’Orchestre de Chambre de Lituanie, l’Orchestre de Pau-Pays de Béarn, l’Orchestre de Chambre de Géorgie et l’Orchestre Ostinato.

En 2020, Raphaëlle est nommée parmi les révélations instrumentales solistes aux Victoires de la Musique Classique, elle participe au concert « Martha Argerich & Friends » à la Philharmonie de Paris où elle se produit avec Stephen Kovacevich et Gérard Caussé et elle partage la scène avec Renaud Capuçon dans le double concerto de J.S.Bach accompagnée par les Lausanne Soloists.

Portant un intérêt réel pour la musique contemporaine, Raphaëlle tient à l'incorporer dans son répertoire et a participé à la création d’Indra de Camille Pepin dont elle est dédicataire, du double concerto pour violon et violoncelle de Philippe Hersant ainsi qu’à d’autres œuvres de Benjamin Attahir, de Clara Olivares et d’Eric Tanguy. 

Chambriste passionnée, elle collabore régulièrement avec Renaud Capuçon, Gautier Capuçon, Nicholas Angelich, David Kadouch, Celia Oneto-Bensaid, Alexandra Conunova et ses frères Edgar, David et Jérémie.

Raphaëlle s’est produite aux Philharmonies de Paris et de Cologne, au festival de Saint-Denis, au Rheingau Musik Festival, à la Grange au Lac d’Evian, au Grand Théâtre de Provence, aux Sommets Musicaux de Gstaad, au Festival de Pâques d’Aix en Provence, au Festival de Stavelot et au Konzerthaus de Dortmund.

Parmi les moments forts de l'année 2021, Raphaëlle joue avec Selim Mazari la troisième sonate de Beethoven à la Fondation Singer Polignac pour la plateforme Medici.tv et elle participe aux créations d'oeuvres de Clara Olivares, Justina Repeckaite et Vito Zuraj dans le cadre du projet Nouveaux Horizons en direct sur Arte. Elle sort un album Korngold/Dvorak chez le label Warner Classics/Erato avec ses frères Edgar, David et Jérémie.

Elle se produit au Concert de Paris pour la Fête Nationale du 14 Juillet avec Renaud Capuçon accompagnée par l’Orchestre National de France et Simone Young à la baguette.

Née à Paris, Raphaëlle Moreau commence le violon à l’âge de quatre ans selon la méthode Suzuki. Après avoir étudié avec Rodica Bogdanas et Suzanne Gessner, elle est admise à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, à quatorze ans et continue ses études avec Pavel Vernikov puis Renaud Capuçon à la Haute École de Musique de Lausanne. 

Raphaëlle est lauréate de la fondation Nicati-de-Luze, l’Or du Rhin, de la Fondation Banque Populaire et de la Fondation de la Vocation.

 

BIOGRAPHIE de DIMITRI PAPADOPOULOS

Salué par la presse internationale, le pianiste Franco-américain Dimitri Papadopoulos est depuis sa tendre enfance un grand voyageur.

Son jeu fait penser à un diamant poli : clair, transparent et brillant (Badisches Tagblatt), la maîtrise de son art est telle qu'il subjugue entièrement le public (Journal Sud-Ouest), ses attaques, ses audaces, ses inflexions, ses nuances, sa vigueur rythmique, son cantabile, son lyrisme, tout est mis en commun, en accord parfait (Nice Matin).

Ses tournées l'ont mené dans de nombreux pays (France, Allemagne, Suisse, Pologne, Danemark, Italie, Grèce, Thaïlande, USA), au sein de prestigieuses salles et festivals tels le Klavierfestival Ruhr, le festival de musique de Strasbourg, le festival jeunes talents à Paris, le festival de musique contemporaine Musica (Strasbourg), le festival de musique de Menton, Salle Poirel (Nancy), l'Auditorium de Lyon, le Gasteig München, le festival de l'Epau, le festival Pontino de Latina (Italie), le festival de musique d’Héraklion (Crète), Young Talents Athens, le festival d’été d’Anversa (Italie), le Chamber Music Festival of Thy (Danemark), Murten Classics (Suisse)...

Diplômé du CNSMD de Lyon (mention très bien à l'unanimité et avec les félicitations du jury) et de la Folkwang-Universität der Kunste d'Essen (Master of Professionnal Performance), il est vainqueur de nombreux concours internationaux en France (1ers prix à l'unanimité aux concours de Vulaines-sur-Seine, Saint-Nom-la-Bretèche, Lagny-sur-Marne) et à l'étranger (Senigallia, Incontro Internazionale Giovanni Pianisti Roma, Incontro Internazionale Giovanni Pianisti Figline Valdarno, Steinway-Förderpreis Düsseldorf, concours Max Reger à Karlsruhe).

Il a étudié de manière régulière auprès de Jean-Louis Haguenauer, Amy Lin, Edson Elias, Hervé N'Kaoua et Arnulf von Arnim, et de manière plus ponctuelle, lors de classes de maître (notamment à l'académie de Villecroze dont il a été boursier) avec Dominique Merlet, Alicia de Larrocha, Charles Rosen, Sergei Maltzev et Krystian Zimerman.

Ses disques sont chaleureusement accueillis par la presse, et régulièrement diffusés sur les ondes radio Françaises et Allemandes.

Chambriste apprécié et recherché, il est directeur artistique du Festival de l'été en Périgord Vert, devenu un événement incontournable en Dordogne au mois d'août.

Passionné par la transmission de son art, Dimitri Papadopoulos est professeur au Conservatoire de Musique de Genève (Suisse), et donne de nombreuses classes de maître en France et en Asie.

Jeudi 7 septembre à 20h30

Thomas HINE and C°- 16 Quai de l'orangerie- Jarnac

 

TRIO GLI AMICI avec Jérôme Guichard, Hervé Lenoble et Ludovic Michel

 

BIOGRAPHIES

Jérôme GUICHARD :  est né à Nancy, où il commence à étudier le hautbois, avant d’entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Pierre Pierlot puis dans la classe de Maurice Bourgue.

Il obtient ses premiers prix de musique de chambre et de hautbois à l’unanimité en 1988 et 1989. Il s’est distingué aux concours internationaux de Genève, Trieste, Manchester (deuxième prix ex aequo) et Prague (finaliste-prix spécial).

Lauréat de la fondation Yamaha, il remporte le premier grand prix du concours international de Tokyo, prix qui n’avait jamais été décerné lors des précédentes éditions de cette épreuve.

Jérôme Guichard s'est produit aux côtés de Jean-Pierre Rampal et Pierre Pierlot (Théâtre des Champs-Elysées), avec l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestra Sinfonica Simon Bolivar, l’Orchestre Symphonique de Minsk, et l’Orchestre de Québec.

Il est régulièrement invité par l’Orchestre de l’Opéra de Lyon, l’Orchestre de l’Opéra de Paris, l’Orchestre National de France, la WDR de Cologne, il est invité également au London Symphony Orchestra (avec Antonio Pappano, Sir Colin Davis, Valery Gergiev); il a ainsi été dirigé par Lorin Maazel, Pierre Boulez, Jeffrey Tate, Semyon Bychkof, Kent Nagano, Kurt Masur et Emmanuel Krivine, qui le nommera premier hautbois-solo de l’Orchestre National de Lyon.

Son engagement dans la musique contemporaine l’amène à travailler avec des compositeurs tels que Lutoslawski, Mefano, Ligeti et Berio, et avec les ensembles 2E2M et TM+.

Il se produit dans différents festivals tels que le Festival de Montpellier Radio France, le Septembre de l’Orne, le Festival Orlando (Pays-Bas) et la saison du Château de Neubourg (Allemagne)…

Il est aussi tuteur pour l’Orchestre National des Jeunes de Catalogne (JONC) et l’Orchestre National des Jeunes d’Espagne (JOSE). Professeur à l’Ecole Normale de Musique de Paris de 1989 à 1994, il est titulaire de la classe de hautbois au Conservatoire National de Région de Nancy de 1988 à 1998.

Il est actuellement professeur au CNSMD de Lyon et au CRR de Paris. Il participe à plusieurs académies internationales et enseigne aux masters-classes de Tokyo, Minsk, Barcelone et de nombreuses villes de France (Angers, Marseille...).

Il est également présent dans de nombreuses institutions européennes comme la Hochschule für Musik und Theater München, la Royal Academy of London et Glasgow et récemment à Tokyo et au Oboe Festival à Pékin.

 

Hervé LENOBLE :   est Premier prix de hautbois et de musique de chambre du CNSMD de Paris dans les classes de Pierre Pierlot et Maurice Bourgue, il poursuit sa formation en 3ème cycle de musique de chambre au CNSMD de Paris et au prestigieux BANFF CENTER (school of fine arts à Alberta au CANADA).

Hervé Lenoble devient ensuite hautbois-solo du célèbre orchestre de chambre "I Solisti Vénéti" sous la direction de Claudio Scimone avec lequel il fait de nombreux concerts et disques en soliste.

Il est également invité régulièrement à jouer dans les plus grands orchestres français tels que, l'Orchestre de Paris, l'Orchestre de l'Opéra de Paris, l'Orchestre du Capitole de Toulouse, à Radio France, Orchestre philharmonique de Monte-Carlo…

Titulaire du CA de professeur de Hautbois, il est chargé de cours (didactique du hautbois) au département de pédagogie du CNSMD de Paris et est actuellement Professeur titulaire de hautbois des conservatoires de la ville de Paris.

 

Ludovic MICHEL : "Une grande maîtrise technique en la mettant constamment au service de la musique". Tel est décrit Ludovic Michel par le maître Alexandre Lagoya à sa sortie du Conservatoire de Paris.

Ludovic Michel commence ses études musicales à Nancy, ville pluriculturelle au passé riche. Au Conservatoire National de Région, il étudie auprès de Frédéric Ben Attar qui aura une grande importance dans son développement musical...

Soucieux de perfection, il poursuit ses études de composition, ses études de guitare dans différents master-class auprès d'Alberto Ponce, et il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d'Alexandre LAGOYA.

Il y obtient les 1er prix à l'unanimité de guitare et musique de chambre avec félicitations. Cet esthète commence véritablement son aventure musicale entouré de deux artistes d'exceptions que sont José Luis Barreto (baryton) et de Svetlin Roussev (violoniste), avec la fondation conjointe de l’ensemble de Tango Argentin "Tanguísimo".

Il s’ensuit une activité intense ou, d’opéras en salles de concert prestigieuses, il totalise plus d’un millier de concert (Salle Pleyel, Théâtre du Châtelet, la Cigale, l'UNESCO, Opéra de Saint-Étienne, Opéra de Compiègne, Opéra de Nancy, Opéra Théâtre de Limoges, Opéra de Clermont-Ferrand, la Halle aux grains de Toulouse ainsi qu’aux États-Unis, Russie, Allemagne, Belgique, Bulgarie, Suisse, Italie...

Sa double carrière guitariste-altiste, l'amène à se produire régulièrement en musique de chambre.

En 2007, c’est la consécration de son talent, qui l’amènera à jouer avec les grands maîtres du Tango argentin dans leur spectacle "Café de Los Maestros". Il y jouera aux côtés de Fernando Suarez-Paz (violoniste du quintette d'Astor Piazzolla), Ernesto Baffa, Osvaldo Montes, Anibal Arias, Miguel Angel Varvello, Luis Stazo, Juan Carlos Godoy, Osvaldo Requena, ou encore Juan José Mosalini.

En 2012, Ludovic Michel nous fait découvrir une nouvelle page de son univers musical et c’est dans son récital "Tangos y otras cosas..." que cet artiste à la technique délicate nous emmène.

Là, seul face à son public, il nous envoûte et nous ravit de sensualité accompagné de sa superbe guitare du luthier Young Seo. Il vient également d'achever avec succès une tournée en Chine interprétant le célèbre concierto de Aranjuez de Joaquin Rodrigo.

Désireux de faire partager cette dévotion musicale, Il enseigne la guitare au Conservatoire Javques Ibert de Paris, et est également directeur artistique de l’ensemble Tanguisimo.